Babillard

Camp Positif 2016 à St-Mathieu-du-Parc : les inscriptions sont ouvertes ! - See more at: http://pvsq.org/2016/05/camp-positif-2016-a-st-mathieu-du-parc-les-inscriptions-sont-ouvertes/#sthash.17qZBK1Y.dpuf
Camp Positif 2016 à St-Mathieu-du-Parc : les inscriptions sont ouvertes ! - See more at: http://pvsq.org/2016/05/camp-positif-2016-a-st-mathieu-du-parc-les-inscriptions-sont-ouvertes/#sthash.17qZBK1Y.dpuf
  • Stigmatisation liée au VIH en milieu de soins de santé, un sommaire de recherche en français et en anglais

Pour nous suivre


À la une


Vidéo du moment


 Pourquoi participer à l'enquête MOBILISE!


Membre fondateur 


Notre blogue
Je suis séropo


Sites web

Prêt pourl'action

Stop sérophobie.org


Secteur droit


Nos ressources

S'informer sur le VIH/sida


Si j'étais séropo


Autres ressources

Seronet, l'espace solidaire entre séropositifs

 

 

 

 

 

Actualité

14 décembre – Projet de loi C-37 
C’était ce lundi le 12 décembre que la Ministre fédérale de la Santé a annoncé le projet de loi C-37 qui a pour but d’alléger les critères d’obtention d’une exemption du Code criminel pour les Services d’injection supervisée. La COCQ-SIDA et ses membres militent pour des services d’injection supervisée depuis des années. Il est donc dommage que cela ait pris la crise des opiacés actuelle pour pousser l’action gouvernementale sur un dossier qui était déjà urgent en termes de santé publique.
Lire le communiqué du Réseau juridique.


14 décembre – Vers une décriminalisation du VIH
Après la journée mondiale de lutte contre le sida du 1er décembre dernier, les choses semblent un peu bouger du côté de la criminalisation du VIH au Canada. Dans sa déclaration, la Ministre Wilson-Raybould  affirmait : « Tout comme le traitement a progressé, le système de justice pénale au Canada doit s’adapter pour mieux refléter les données scientifiques disponibles sur les réalités de cette maladie ». Le Réseau juridique a d’ailleurs salué cet intérêt de la ministre. Dans une entrevue récente, la ministre de la santé Jane Philpott a déclaré quant à elle : « It’s something that was raised at the International AIDS Conference in Durban this year, that Canada still has work to do in the matter of criminalization, and it’s absolutely one of our priorities to address this ». Par ailleurs, l'Office régional de la santé de Winnipeg a adopté une déclaration plutôt novatrice sur la réduction des méfaits : déclaration officielle d'une autorité de santé publique qui inclut la question de la criminalisation du VIH et adopte une position visant à limiter la portée de la criminalisation du VIH à la transmission intentionnelle. Des nouvelles qui vont donc dans le bon sens.


14 décembre - Le Canada soutient le plan 90-90-90
Un rapport rédigé par l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a été publié le 1er décembre dernier à l’occasion de la Journée mondiale du sida. Selon ce rapport, 65 000 personnes vivaient avec le VIH au Canada en 2014, et la cascade de soins du VIH se déclinait comme suit :
• 80 % des personnes séropositives étaient au courant de leur statut
• 76 % des personnes diagnostiquées séropositives suivaient un TAR
• 89 % des personnes sous TAR avaient une charge virale indétectable
Selon ce rapport environ 20% des personnes qui vivent avec le VIH au Canada ne le savent pas et 24% des personnes vivant avec le VIH ne suivent pas de TAR. Il reste encore de nombreux efforts à faire pour atteindre l’objectif visé par l’ONUSIDA des fameux 90-90-90.
Lire le rapportVoir la fiche : Le VIH au Canada


14 décembre - Rapports de l’INSQP
L’institut national de la santé publique du Québec a publié deux rapports très attendus chaque année à la même période :
Portrait des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) au Québec - Année 2015 (et projections 2016) présente les faits saillants de la situation épidémiologique des ITSS au Québec;
Programme de surveillance de l’infection par le VIH au Québec – Rapport annuel 2015  qui repose sur les données recueillies depuis avril 2002 jusqu’au 31 décembre 2015.
Dans ce dernier rapport on apprend que la transmission du VIH est encore active, en particulier parmi les groupes vulnérables. Les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HARSAH) sont les plus touchés. Plus de la moitié des cas rapportés pour l’année 2015 proviennent de ce groupe de population. Chez les femmes, la majorité des cas sont des immigrantes de pays où le VIH est endémique.


14 décembre – Des bourses communautaires pour CAHR 2017
Cette année, 26e Congrès annuel canadien de recherche sur le VIH/sida – ACRV ou CAHR 2017 –se tiendra du 6 au 9 avril 2017 de Montréal. Les abrégés peuvent être soumis jusqu’au 14 décembre. Plusieurs types de bourses, dont des bourses communautaires qui couvent les frais d’inscriptions sont accessibles selon certains critères pour participer au congrès (soumission jusqu’au 16 janvier).



14 décembre – Cadre de référence sur l’optimisation des SIDEP
Le Cadre de référence sur l’optimisation des SIDEP vient de sortir. Mené par un groupe de travail formé par les représentants ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), des Directions régionales de santé publique et des infirmières et gestionnaires de SIDEP, ce Cadre propose une analyse des différents facteurs qui peuvent influencer la capacité des SIDEP à joindre, dépister et traiter les groupes visés. Il présente également des pistes d’optimisation. Lire le Cadre


14 décembre – Groupe info Herpès
Info-Herpès est une collaboration du Portail VIH/sida du Québec et du CAPAHC, et propose aux personnes touchées ou concernées par l'herpès une ligne d'écoute, les mardi et jeudi de 9h à 16h, du soutien par courriel, clavardage ou messages textes, mais aussi de l'information via sa brochure et ses groupes de support, donnés par des étudiantes en sexologie. Pour en savoir plus et connaitre les dates des prochains ateliers (source : PVSQ).


30 novembre 2016 - (Re)mobilisons-nous pour mettre fin à l'épidémie du VIH/sida au Québec
À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le Sida 2016, la COCQ-SIDA)dévoile un message clé d’envergure afin de mobiliser la population et les instances gouvernementales pour mettre fin à l’épidémie du sida et du VIH.  Créé dans le but de démontrer que le milieu VIH québécois croit plus que jamais qu’il est possible de mettre fin à l’épidémie de VIH/sida, ce message souligne l’importante du travail collectif, de la collaboration commune et de la solidarité. Derrière ces simples mots, la volonté de continuer d’agir, d’être inclusive et de travailler à un meilleur accès au dépistage, aux soins et aux traitements ici au Québec et au Canada, comme partout ailleurs dans le monde.

Pour de plus amples informations sur ce message, cliquez ici.   


30 novembre - Signez la Déclaration de consensus canadien
À la veille de la Journée mondiale du sida, la COCQ-SIDA vous invite à signer la Déclaration de consensus canadien sur les bienfaits de santé et de prévention associés aux médicaments antirétroviraux contre le VIH et au dépistage du VIH. Cette dernière évoque essentiellement l’importance de certains principes et approches qui promeuvent une meilleure intégration et innovation en matière de politiques et de programmes afin de mieux soutenir les personnes à toutes les étapes de la prévention et du traitement du VIH. Consulter et signer la Déclaration


30 novembre – Jesuisseropo.org fait peau neuve
Jesuisseropo.org, le site de la communauté des personnes vivant avec le VIH vient de faire peau neuve. Une nouvelle version plus accessible, toujours aussi tournée vers la communauté. De nouvelles rubriques concernant des informations à jour sur le VIH ont vu le jour (VIH, les faits). On retrouve également les anciennes campagnes de sensibilisation (VIH, les actions), et le blogue ! D’ailleurs n’hésitez pas à aller lire (ou relire) et commentez les défis d’Édith !