Communiqués de presse 2017-2018

La municipalité de Laval s’attaque à la santé et à la sécurité des travailleuses et travailleurs du sexe

Montréal, vendredi 19 janvier 2018 – Alors que les grandes instances internationales de défense des droits de la personne (Amnistie Internationale, l’ONUSIDA, l’Organisation mondiale de la santé, Human Rights Watch) et que de nombreux organismes communautaires "par et pour" invitent les États à décriminaliser le travail du sexe (TDS), la Ville de Laval décide de ghettoïser les personnes qui effectuent ce métier en confinant les salons de massage à un secteur municipal délimité.


Montréal s’engage pour devenir une Ville sans sida

Montréal, mardi 5 décembre 2017 — Vendredi 1er décembre 2017, Madame Valérie Plante, mairesse de Montréal, a cosigné avec Dr José Zuniga, de l'Association internationale des fournisseurs de soins de santé en VIH (IAPAC), la Déclaration de Paris de 2014, faisant officiellement de Montréal la première ville canadienne à participer à l'Initiative de l'ONUSIDA, Fast Track Cities, en présence des représentants de la TOMS, de la COCQ-SIDA, d'un organisme communautaire pour les femmes autochtones, de la Direction régionale de Santé publique de Montréal, d'élus et de personnalités de la recherche ou de milieux cliniques, notamment l'ambassadeur de cette initiative à Montréal, Dr Réjean Thomas.


Découvrez la nouvelle campagne provinciale du milieu communautaire VIH : "Le VIH n’est pas une barrière entre nous"

Montréal, mardi 28 novembre 2017 — À l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, le milieu communautaire de lutte contre le VIH et le sida1 lance une campagne, à la grandeur du Québec, dans le but d’informer la population québécoise des avancées scientifiques qui permettent d’affirmer qu’aujourd’hui, plus que jamais auparavant, le VIH ne doit pas être une barrière aux relations affectives et sexuelles.


Les organismes québécois de lutte contre le VIH/sida demandent un moratoire sur les poursuites criminelles à l’encontre des personnes vivant avec le VIH dans le cadre de la non-divulgation de leur statut sérologique

Montréal, le 19 septembre 2017 – La COCQ-SIDA demande à la ministre de la Justice du Québec, madame Stéphanie Vallée, d’imposer, dès maintenant, un moratoire sur les poursuites criminelles à l’encontre des personnes vivant avec le VIH dans le cadre de la non-divulgation de leur statut sérologique à leur partenaire sexuel.