Les séropositifs s’affichent pour la journée mondiale contre le sida

Version PDF

Montréal, le 29 novembre 2012 – Pour une troisième année consécutive, la COCQ-SIDA lance une campagne audacieuse à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, le 1er décembre. Cette année, pour la première fois, des personnes vivant avec le VIH prennent l’affiche. La campagne 2012 est lancée aujourd’hui lors de conférences de presse tenues à Montréal, Québec, Gatineau et Trois-Rivières, en présence des têtes d’affiche et de représentants d’organismes-membres de la COCQ-SIDA.

« Nous sommes très reconnaissants à nos porte-parole d’avoir accepté de s’afficher dans le cadre de notre campagne « Je suis séropositif ». Ces personnes prouvent que les hommes et les femmes vivant avec le VIH/sida sont des citoyens à part entière contribuant à faire avancer le Québec. Quand on les exclut, c’est tout le monde qui se prive de leurs talents et de ce qu’ils ont à apporter. En répondant à notre appel, nos porte-parole offrent un message de tolérance et de respect et démontrent que c’est véritablement le sida qu’il faut exclure, pas les séropositifs » déclare Ken Monteith, le directeur général de la COCQ-SIDA.

Campagne 2012
La campagne « Je suis séropositif » s’articule autour des portraits de cinq personnes vivant avec le VIH/sida, provenant de différents milieux et régions du Québec. Il s’agit d’une déclinaison de la campagne « Si j’étais séropositif » de l’association française AIDES, reprise dans plusieurs pays avec toujours le même succès. C’est toutefois la première fois que la campagne présente le portrait de personnes vivant avec le VIH/sida.
Ce troisième volet vise à mettre en évidence, qu’au-delà du VIH, les personnes séropositives sont comme tout un chacun, avec des intérêts, des aptitudes et des talents. Le public est invité à découvrir sur le blogue de la campagne www.jesuisseropo.org les capsules web des cinq porte-parole, et plus encore.

  • Bruno, Montréal, organisateur communautaire, séropositif
  • Donald, Québec, chanteur, séropositif
  • Emelyne, Montréal, prévention en toxicomanie, séropositive
  • Jacques, Victoriaville, grand-papa, séropositif
  • Yves, Outaouais, non-voyant, mordu de lecture, séropositif

À travers les portraits de personnes séropositives issues de divers milieux, la campagne suscite la réflexion en démontrant qu’un diagnostic de VIH/sida n’empêche pas de vivre une vie bien remplie et de contribuer activement à la société. Avec la signature « C’est le sida qu’il faut exclure, pas les séropositifs », on rappelle également l’absurdité de la discrimination à l’encontre des personnes séropositives.

Blogue
Le public est à nouveau invité à s’associer à l’initiative de la COCQ-SIDA en faveur d’une société libre de préjugés, en participant au blogue « C’est le sida qu’il faut exclure, pas les séropositifs », lancé l’année dernière, dans le cadre de la campagne « Si j’étais séropositif », et adapté à ce nouveau volet : jesuisseropo.org