Août 2018

30 août 2018 | Participez au webinaire "Retour sur AIDS 2018"

Le 23 octobre prochain lors d'un webinaire de 90 minutes, l'équipe de la COCQ-SIDA présentera un survol des grands sujets abordés à Amsterdam lors de la 22e Conférence internationale sur le sida.

Ce webinaire vous permettra de connaître les dernières nouvelles concernant I=I, la PPrE (PrEP), la science & la criminalisation, la guérison du VIH… et plus ! Nous ferons aussi un compte rendu de l'atmosphère de la conférence et des actions d'éclat qui s'y sont tenues. À ne pas manquer !

Webinaire "Retour sur AIDS 2018"
Date : mardi 23 octobre 2018
Heure : de 10h30 à midi

Cliquez ici pour vous inscrire.

Pour plus d'informations, contactez Martine Fortin, coordonnatrice de projets.


30 août 2018 | La discrimination à l'embauche… pas de quoi faire la fête (du Travail)

Dans les derniers mois, des agent·e·s de Centres locaux d'emploi (CLE) du Québec ont dévoilé le statut sérologique de personnes vivant avec le VIH à de potentiel·le·s employeur·e·s, ce qui a évidemment nuit à la candidature de ces personnes.

Afin de freiner la tendance, la COCQ-SIDA a envoyé une lettre à chacun des CLE du Québec, les invitant à visionner la capsule vidéo Parfaite pour l’emploi. Les réactions ont été nombreuses et la COCQ-SIDA se réjouit d'avoir eu en main un outil nous ayant permis de sensibiliser rapidement le personnel des CLE.

À l'approche de la fête du Travail, nous vous invitons à voir, à revoir et, surtout, à diffuser auprès de vos partenaires de la fonction publique le court métrage de fiction Parfaite pour l’emploi coproduit par Koma Films et la COCQ-SIDA.

L'ensemble des fonctionnaires doit comprendre que la discrimination à l'embauche touche encore malheureusement trop de personnes séropositives, et qu'il est important de lutter contre cette pratique illégale.


30 août 2018 | Rapport ONUSIDA 2018

Le rapport 2018 de l'ONUSIDA est paru quelques jours avant l'ouverture de la grande conférence internationale sur le sida à Amsterdam, faisant le point sur l'état mondial de l'épidémie.

L'organisation y fait une mise en garde contre une possible résurgence de l'épidémie, si les financements de la lutte contre le VIH continuent de diminuer.

Selon le directeur général de l'ONUSIDA, Michel Sidibé, il faut aussi en faire davantage pour rejoindre les populations clés, exposées à un plus grand risque de contracter le virus (hommes qui ont des relations sexuelles avec des hommes, personnes utilisatrices de drogues, personnes travaillant dans l’industrie du sexe, personnes migrantes).

Cliquez ici pour lire le rapport complet intitulé "Un long chemin reste à parcourir