Témoigner?

Quotidiennement, toute personne vivant avec le VIH gère des situations où elle doit décider de dévoiler ou non son statut sérologique positif au VIH. Chaque situation exige une réflexion dans un contexte où la réaction de la personne qui reçoit l'information peut être négative. Malgré un contexte social peu réceptif, certaines personnes vivant avec le VIH ou des proches décident de parler publiquement. C'est ce qu'on appelle un témoignage. Le témoignage répond à des besoins spécifiques qui diffèrent d'un témoin à l'autre. Il est aussi un puissant outil de sensibilisation pouvant faire, socialement, une différence. Dans le domaine du VIH/sida, témoigner c'est nourrir le combat contre la stigmatisation et la discrimination.  

Dans le contexte social actuel, témoigner nécessite du courage et une réflexion pour éviter des lendemains difficiles. Vous êtes vous, par exemple, posé la question à savoir si témoigner dans une école près de chez vous ferait en sorte d'isoler votre enfant de ses amis, car les parents de ces derniers, suite à votre témoignage, ne voudraient plus que leurs enfants jouent avec lui?  

Avant de témoigner, nous vous invitons à consulter un intervenant oeuvrant au sein de l'un des organismes-membres de la COCQ-SIDA.  Il saura vous aider à cheminer pour que vous puissiez prendre la meilleure des décisions possibles. 

Vous pouvez aussi consulter le site VIHsibilité où vous trouverez de l'information sur l'évolution du discours médiatique au cours des vingt dernières années de lutte contre le VIH/sida, ainsi que de l'information autour de la culture du témoignage. En fait, il s'agit de résultats de deux recherches communautaires pour lesquelles la COCQ-SIDA et certains de ses organismes-membres ont été cochercheurs.  

Témoigner!

Vous vivez avec le VIH ou vous êtes proche d’une personne vivant avec le VIH ou décédée des suites de complications reliées au SIDA et vous êtes prêt à témoigner de votre expérience, de votre vécu, ou vous souhaitez vous exprimez sur un sujet de l’heure. Il est important, suite à cette décision, de déterminer à quel niveau et de quelle manière vous voulez être entendu. Êtes-vous prêt à passer aux nouvelles de 18 heures ou préférez-vous témoigner en présence seulement de personnes qui viennent d'apprendre qu'elles sont séropositives? Voulez-vous témoigner à visage découvert ou anonymement?

Encore ici, nous vous invitons à en parler avec un intervenant de l'un des organismes-membres de la COCQ-SIDA. Il vous aidera à approfondir votre réflexion sur ce choix crucial. Vous pouvez consulter le site du Portail VIH/sida du Québec où vous découvrirez des témoignages audio et télévisuels. AIDES France a aussi développé un guide d'accompagnement au témoignage pouvant être utile à votre réflexion.

La plupart des organismes-membres de la COCQ-SIDA appuient leurs actions de sensibilisation et de défense des droits sur de tels témoignages et ils en ont donc un grand besoin. Selon votre situation, ils sauront vous proposer les meilleurs moyens pour que votre témoignage soit entendu, vu ou lu.

Au niveau provincial, la COCQ-SIDA a aussi besoin de témoignages pour appuyer ses actions. Régulièrement des journalistes communiquent avec la COCQ-SIDA pour obtenir le témoignage d'une personne vivant avec le VIH ou celui d'un proche sur un sujet d'actualité. De plus, la COCQ-SIDA sensibilise la classe politique aux nombreux problèmes systémiques qui portent atteintes aux droits élémentaires des personnes vivant avec le VIH et, dans plusieurs cas, elle travaille avec diverses instances afin d'éliminer ces problèmes. Le témoignage a un grand impact. Dans le cadre de nos actions, il est souvent l'élément que les décideurs retiennent le plus. Votre témoignage devient un puissant outil de changement social et donc une contribution importante à l'amélioration de la qualité de vie des personnes vivant avec le VIH ou le sida ou toute autre personne mise face à des situations où le risque d'infection au VIH est élevé.

Vous voulez faire une différence au niveau provincial, communiquez avec René Légaré, coordonnateur des communications. Pour le rejoindre par téléphone, composez le 514 844 2477 poste 30.

Actions médiatiques

Vous êtes prêt à témoigner auprès des médias. Pour ce faire, communiquez avec René Légaré, coordonnateur des communications à la COCQ-SIDA pour qu'il ajoute votre nom à une liste média.  Lorsqu'un journaliste communique avec lui, selon la teneur de la demande et du profil du candidat recherché, le coordonnateur des communications appelle les témoins correspondant au profil recherché afin de connaître leur intérêt à répondre à cette demande.  Être sur cette liste n'oblige en rien et vous pouvez vous y retirer en tout temps ou refuser toute demande.

Actions politiques

Vous souhaitez collaborer avec la COCQ-SIDA dans ses actions pour contrer la discrimination et la stigmatisation. La COCQ-SIDA privilégie, dans ce contexte, votre participation au travail de réflexion afin que vous puissiez décider quel aspect de votre vécu nourrira le mieux les actions définies. À ce niveau, votre témoignage nécessitera une plus grande implication, soit de participier à quelques réunions et/ou de lire et de discuter avec le responsable du dossier. 

Remaides Québec

La COCQ-SIDA coordonne la parution de REMAIDES Québec, la revue francophone des personnes vivant avec le VIH ou le sida. L'un des objectifs de la revue est de vous donner la parole. Évoquer son itinéraire, ses attentes, ses revendications, ses impressions, c'est pour chacun l'occasion de faire partager un regard différent sur le vécu, les difficultés et les besoins des personnes séropositives. REMAIDES Québec est un lieu unique permettant de parler de soi, de ce que vous vivez, épreuves ou réussites, parce que cela fait du bien, à soi comme aux autres. 

Si vous souhaitez témoigner de votre expérience, il est possible de le faire d'une manière anonyme ou non. Pour ce faire, il vous suffit de signer votre témoignage de la manière que vous voulez.

Adressez votre témoignage, accompagné ou non d’une photographie ou d’un dessin, par courrier : REMAIDES Québec, 1 rue Sherbrooke Est, Montréal (Québec) H2X 3V8,

ou par courriel : remaides@cocqsida.com

Enfin, vous pouvez aussi témoigner directement dans le cadre d’une discussion téléphonique ou lors d’une rencontre. Pour cela, merci de contacter René Légaré au 514 844 2477 poste 30.

Votre témoignage paraîtra selon vos désirs, d’une manière anonyme ou non. Votre nom, le nom de votre ville ou de votre pays d’origine peuvent être changés et vous n’avez qu’à signer le texte de la manière que vous voulez. Prenez note que votre témoignage, selon le volume de témoignage reçu, pourrait ne pas être systématiquement publié dans le prochain numéro.